Affiche en couleur. Jean-Pierre Althaus enlasse une vache dans une prairie.

Ce site n’est pas destiné à bâtir un culte de sa propre personnalité comme le général Alcazar dans Tintin ou Zorglub dans Spirou, mais il existe afin de diffuser quelques éléments de référence pour les professionnels du théâtre, du cinéma ou de la presse.

Il permet aussi d’éviter les confusions qui pourraient faire croire que vous avez créé le rôle de Cyrano de Bergerac et éventuellement celui de Rhett Butler dans « Autant en emporte le vent ». Un site Internet dédié à un parcours artistique et journalistique sert surtout à remercier les personnalités avec qui vous avez eu la chance et le plaisir de créer de beaux projets.

En tournée, Les Pensées ne sont pas que des fleurs, un spectacle où l’humour, la philosophie et la musique font bon ménage. Une promenade jubilatoire dans le dédale des grandes pensées qui forgent notre civilisation d’aujourd’hui. Quelques grands thèmes abordés sans ostentation ni didactisme, mais avec une passion d’épicurien qui souhaite faire partager, à l’aide de digressions amusantes des idées universelles qui seront toujours actuelles. Le programme musical est en adéquation totale avec l’esprit exprimé par les pensées. Il a été composé en relation étroite avec les thèmes traités sans omettre de faire plaisir aux amoureux de belle musique.

"Sous une allure et une stature à la Guitry, il a un aspect sympathique, rigolo, bon enfant, et, en fait, c'est quelqu'un de très émouvant, de très secret. C'est quelqu'un avec qui on se sent tout de suite franc du collier. C'est quelqu'un qui est chargé d'une folie, c'est un Cyrano."

Francis Huster, acteur et metteur en scène

(à propos de Jean-Pierre Althaus, tiré du film "Confidences et Sentiments")

"Comme un enfant, il nous amène dans une sorte d'univers assez magique et enfantin. Quand Jean-Pierre est en face, il incarne tout de suite le personnage. Donc si l'on est à l'écoute de cela, on n'a qu'à se plonger dans son regard et on devient l'autre personnage, sans effort, sans jeu, c'est-à-dire de façon complètement naturelle."

Ariane Le Roux, actrice

(tiré du film "Confidences et Sentiments")

La Côte - 17 juillet 2015 / "Royal, Jean-Pierre Althaus a adopté la fleur de lys" Il a fondé et dirigé le théâtre L’Octogone de Pully, a été nommé Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres par le Ministère de la culture française,... plus
La Côte - 10 octobre 2014 / "Jean-Pierre Althaus signe une biographie rouge passion" plus
Le Régional - 3 décembre 2014 / "Une génération, un livre" ...Pas de révélation, pas de faux pas, aucune critique, l'auteur, Jean-Pierre Althaus a écrit pour les éditions Favre plus
Journal de Morges - 3 juillet 2015 / "A l’école, j’étais un peu turbulent" ...«Les Pensées ne sont pas que des fleurs», le Saint-Preyard Jean-Pierre Althaus revient sur plus de 40 ans de passions plus
24 heures - 1 octobre 2015 / "Néfertiti fait l’actualité… et le beurre du TMR" Néfertiti et Gominet est l’oeuvre de l’auteur et comédien vaudois Jean-Pierre Althaus plus
24 heures - 29 juin 1984 / "Un Porthos vaudois" Jean-pierre Althaus est attaché au théâtre comme la peau est attachée aux os... plus
24 heures - 24-25 février 1996 / "Jean-Pierre Althaus fait du burlesque, entre Shakespeare et les Marx Brothers" Variation libre, très libre même, sur le thème de Roméo et Juliette: voilà en quoi consiste la quatrième pièce de Jean-Pierre Althaus, auteur au verbe farfelu, amoureux du théâtre, de la piste aux étoiles, du cinéma burlesque, et par ailleurs directeur de l'octogone de Pully plus
Le Matin - 16 février 1996 / "J'aurais voulu être un nain" Ancien comédien et journaliste, directeur du théâtre de l'Octogone à Pully (VD) depuis son ouverture en 1979, chef des Affaires culturelles de cette même ville, Jean-Pierre Althaus est aussi l'auteur de pièces burlesques... plus
Le Temps - 19 novembre 1999 / "Jean-Pierre Althaus, globe-trotter du théâtre romand" Dix minutes d'avance, mais le maître des lieux est déjà au rendez-vous. Preste, il s'empresse d'ouvrir la porte qui donne accès aux couloirs sombres des souterrains du théâtre de l'Octogone de Pully, dont il fête les vingt ans aurjourd'hui... plus
Le Matin - 14 octobre 2002 / "Ecrire, c'est se divertir" Il aime bien la gaudriole, et son rire fait penser à celui d'un potache ravi de sa bonne farce. A 53 ans, il conserve un côté adolescent dégingandé. Ce qui n'empêche nullement Jean-Pierre Althaus de mener avec sérieux, efficacité et durabilité... plus
Le Matin - 9 septembre 2004 / "Le directeur fait le clown" Chic, une bonne nouvelle, voilà qu'un rêve se réalise! Celui de Jean-Pierre Althaus, directeur du Théâtre de l'Octogone de Pully - La salle fête cette année ses 25 ans - également acteur, auteur, romancier. Ce quinquagénaire, qui a le don de prendre la vie du bon côté, l'a toujours dit: "Vouloir être clown, c'est quelque chose de surnaturel... plus
24 heures - 14 mars 2005 / "Le Roi-Soleil et le baron d'Aubonne" Les pieds glacés dans ses petits souliers à ruban, un figurant se plaint du froid. Il a les orteils tout serrés, en plus. "Tout le monde en place!" réclame le réalisateur. "Normal qu'il fasse froid; on est le 6 décembre 1668!" C'est vrai qu'on s'y croirait presque, au XVIIe siècle. plus
Le Temps - 20 août 2005 / "En compagnie de Jean-Baptiste Tavernier" Jean-Baptiste Tavernier. A l'époque du Roi Soleil, l'explorateur et négociant français (incarné ici par Jean-Pierre Althaus) parcourt le monde, les Indes notamment, dont il ramène récits et dessins. ainsi, ce fakir, saisi par l'écrivain... plus
24 heures / "Facéties de clowns" Il a les yeux qui brillent, l'éloquence radieuse et son rire éclate régulièrement comme une bulle de bonne humeur, lorsqu'il parle de Paradis Lapin, le spectacle burlesque qu'il va interpréter avec son ami... plus
Journal de Morges - 21 août 2009 / "Une vie entre l'ombre et la lumière" Dans les yeux de Jean-Pierre Althaus brillent des étincelles.. De celles qui animent les comédiens au contact des planches, lorsque la vie prend forme sous la lumière des projecteurs... mais aussi de celles qui émanent du regard de tous les passionnés... plus
Migros Magazine - 21 septembre 2009 / "Trente bougies pour l'Octogone!" Au fil des ans, la salle de Pully s'est imposée dans le paysage culturel romand. Pour fêter ce 30e anniversaire, un porgrame alléchant et peu banal, avec une création inédite de son directeur, Jean-Pierre Althaus, et la reprise d'un succès de la Cie Linga, Concerto. plus
24 heures - 23 septembre 2009 / "Eternel gamin, Althaus fête ses 30 ans d'Octogone" Je me souviens de Jean Marais sortant de scène et me disant que Jean (Cocteau) était content de l'avoir vu du ciel ce soir-là... plus
Le Matin - 24 septembre 2009 / "Le patron s'offre le beau rôle" C'est un personnage. Un géant débonnaire de 1,91m, prompt au rire et doté d'une sacrée faconde. On le verrait bien en Monsieur Loyal ou, pourquoi pas, en montreur d'ours bien léché. Il aurait eu belle prestance dans un cirque. plus
Journal de Morges - 6 août 2010 / "Jean-Pierre Althaus: Un chevalier à Saint-Prex" En fidèle admirateur de Lancelot du Lac, Ivanhoé ou encore Perceval le Gallois, Jean-Pierre Althaus n'aurait pu rêver recevoir titre plus symbolique que celui de Chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres. plus
Journal de Morges - 30 novembre 2012 / "En tête à tête avec Jean-Pierre Althaus" Après avoir dirigé le Théâtre de l'Octogone durant 31 ans, Jean-Pierre Althaus revient à ses premières amours: la scène et l'écriture. plus
Journal de Morges - 28 décembre 2012 / "Le bonheur de ne pas regarder l'heure" Des rencontres qui s'éternisent, quoi de plus intéressant pour un journaliste! plus
Journal de Morges - Vendredi 31 janvier 2014 / "Ici, c'est le musée du XXIIe siècle!" Visite avec Jean-Pierre Althaus, l'auteur et comédien de Saint-Prex qui s'est chargé de rédiger tous les textes des salles d'exposition. plus
Der Murtenbieter - Vendredi 27 mai 2016 / "Avenches Tourismus und das Römer Museum realisierten mit dem Regisseur Philippe Nicolet den 3D-Film "Die Sklavin une die Eule" " plus
La Liberté - Vendredi 27 mai 2016 / "Pour réaliser "l'esclave et le hibou", PHilippe Nicolet a beacoup étudié les vestiges retroués à Avenches." plus
La Côte - Vendredi 15 juillet 2016 / "Jean-Pierre Althaus se coule dans L'antiquité" plus
Couverture de livre, Emmanuelle Seigner

Emmanuelle Seigner

Biographie sur la grande actrice française

Disponible sur

Amazon

Fnac

Payot

France-Loisirs

Couverture de livre, Voyage dans le théâtre

Voyage dans le théâtre

Entretiens avec des acteurs et des metteurs en scène célèbres

Disponible sur

Amazon

Couverture de livre, Le Mystère de Sétépen-Rê

Le Mystère de Sétépen-Rê

Roman fantastique autour de la sixième fille de Néfertiti

Disponible sur

Amazon

Fnac

Payot

Couverture de livre, l'Homme est un loup pour l'ogre

L'Homme est un loup pour l'ogre

Souvenirs de théâtre

Disponible sur

Amazon

Fnac

Payot

Jean-Pierre Althaus est né à Genève où il suivit des cours d’art dramatique au Théâtre de Carouge. Elève de Philippe Mentha, il fit ses débuts dans ce théâtre sous la direction de François Simon, dont il fut aussi l’assistant metteur en scène.

Il joua sur la plupart des scènes de Suisse Romande, que ce soit au Théâtre de Vidy ou à La Comédie de Genève. Il interpréta un rôle dans Christophe Colomb, de Paul Claudel, au sein de la Compagnie Renaud-Barrault, aux côtés de Jean-Louis Barrault et Laurent Terzieff. En 1975, il participa à la création en français du Météore, de Friedrich Dürrenmatt, d’après une traduction inédite de Marcel Aymé, au Théâtre de La Comédie de Genève. En 1989, le chanteur-compositeur Michel Bühler lui écrivit le rôle du bailli Gessler dans La Véritable histoire de Guillaume Tell. En bref, il joua dans de nombreuses pièces, dans plusieurs opérettes, et tourna des films et téléfilms dont certains avec Madeleine Robinson, Annie Girardot, Monica Bellucci, Anna Mouglalis, Jean- Luc Bideau, Jean-François Garreaud ou Patrick Préjean. En 2007, il tint le rôle-titre dans Les Aventures en Orient du Baron Tavernier, de Philippe Nicolet, le fameux baron anobli au XVIIè siècle par Louis XIV. Passionné par les clowns, il se métamorphosa en Auguste dans un spectacle intitulé Paradis Lapin.

Chef du Service des affaires culturelles de la Ville de Pully dès 1988, journaliste, il fut encore rédacteur culturel à « 24 Heures » de 1979 à 1983. Fondateur et directeur de l’Octogone depuis le 1er mai 1979, soit pendant 31 ans, il y accueillit 1'500 spectacles pour 3'000 représentations, 500'000 spectateurs et favorisa 80 créations (danse, musique et théâtre).

Auteur de plusieurs livres (dont un roman et une adaptation théâtrale d’une nouvelle de Rilke aux Editions du Seuil) et de plusieurs pièces, il créa en 2009 son premier one-man-show, « Le Clou du Spectacle est dans la Boîte à outils ». L’écrivain et journaliste, Gilbert Salem, a dit de lui : Sur scène, il a le cran de donner beaucoup de sa vraie nature, de ce qu’il est à la ville : un enfant rieur qui rit le plus souvent à ses propres dépens, à l’instar de son Grock bien-aimé. Philippe Mentha le situerait dans la constellation des Marx Brothers. Moi je l’inscris dans la lignée des grands bouffons royaux. Je pense au très dumasien Chicot d’Henri III – démesuré, dégingandé, mais fine lame, étincelant en reparties, Jean-Pierre Althaus a aussi la ruse joviale des oiseleurs. C’est Papageno !

En juillet 2010, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication lui décerna le grade de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

"C'est un homme magnifique, généreux. Il fait partie de ces gens qui savent regarder, écouter, comprendre, qui s'exercent plus à la philosophie qu'au cynisme."

Jacques Weber

(à propos de Jean-Pierre Althaus, dans le film "Confidences et Sentiments")

Télécharger curriculum vitae